Retour sur le 1er regroupement de football américain féminin IDF 2017

Plus de 40 filles ont répondu présentes pour le premier regroupement de football américain féminin en île-de-France de cette année 2017. C’est donc le dimanche 20 novembre que se sont regroupées, sur le stade des Corsaires, des joueuses de tous clubs :

  • Les Molosses d’Asnières
  • Les Dragons de Paris
  • Les Corsaires d’Évry
  • Les Sparkles de Villeneuve Saint-Georges

La journée s’est décomposée en 4 parties le matin et en 3 autres l’après-midi.

Le matin

Ce regroupement a débuté par une rapide présentation de l’objectif des regroupements IDF et du déroulement de la journée. Après l’échauffement, les joueuses ont été séparées par postes pour travailler leurs techniques individuelles.

Pour clore la matinée, elles ont pu goûter au contact avec un exercice classique de type « Oklahoma drill« .

L’après-midi

Après un nouveau warm-up rapide, les joueuses sont reparties sur des ateliers de techniques individuelles par postes ainsi qu’une opposition par postes.

Gardant le meilleur pour la fin, les coachs ont décidé de terminer cette première journée de regroupement par une opposition. Cela a permis aux joueuses de mettre en application les techniques apprises dans la journée.

Ce « match » devait opposer les joueuses expérimentées aux rookies. Cependant, au vu du nombre de joueuses ayant fait le déplacement, les coachs ont préféré faire jouer toutes les filles ensemble, sans distinction de niveau.

Au début de cette opposition finale, pas de mise au sol (plaquages) mais la mise en application des exercices de form tackling.

Ensuite, les filles ont pu faire 10 jeux « en live » avec plaquages autorisés. Cette partie a été jugée un peu trop courte par les joueuses qui veulent toujours plus d’engagement et de contact 

À la fin de cette journée intense, un débriefing a été fait par l’équipe des coachs.

Conclusion de cette première journée de regroupement IDF

Ce regroupement donne un second souffle à l’équipe des Sparkles. En effet, après une année difficile, l’équipe est en pleine reconstruction. Cette première journée a donc permis aux nombreuses rookies de s’améliorer grâce aux conseils du coaching staff ». Elles ont aussi pu découvrir les premières sensations procurées par un « match ».

Nos joueuses en sont ressorties grandies et deux fois plus motivées pour les combats à venir.
En attendant, comme l’on dit les coachs : continuez à vous entraîner, venez encore plus nombreuses au 2ème regroupement et vous progresserez !

Donc Let’s go Sparkles, let’s go women …
To be continued …

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.