PREVISION METEO : Le Tsunami Sparkles s’apprête à déferler sur Munich

Quinze jours après la victoire écrasante sur les Vikings de Villeneuve d’Ascq (76-6), les Sparkles se lancent dans un nouveau défi : un match international en Allemagne. Amoindrie par le nombre de blessées du précédent match, l’équipe a dû faire appel à deux joueuses d’Aix-en-Provence pour assurer l’effectif légal.

img-9553-vf

L’Allemagne est probablement l’une des meilleures nations de football américain en Europe. Mais comme le stipule la célèbre  série TV de football américain Friday Night light : « à cœur vaillant  rien d’impossible ». En effet, les Sparkles, malgré les joueuses blessées, repartent à l’assaut d’une nouvelle équipe internationale : les Rangers. Il s’agira de leur deuxième match international, après l’équipe nationale espagnole en 2012.

Le challenge est important puisqu’il s’agira pour la plupart des joueuses, de leur dernier match en carrière. Néanmoins le sort semble s’acharner, puisqu’après Emilie Bourgeois (Quarterback star des Sparkles) et Marina Gonzales (Centre et capitaine de la ligne), l’équipe essuie une nouvelle blessure sur un poste clef, à l’entrainement mardi soir.  Acculées, mais pas vaincues les Sparkles, ont donc fait appel à deux excellentes joueuses des Argonautes (Aix-en-Provence), pour pallier le déficit numérique de joueuses (actuellement 17 françaises contre 27 allemandes). Ainsi, Sophie Aillaud et Anais Sabatier devraient faire leur entrée sur le terrain des Sparkles afin de peaufiner la stratégie de l’équipe vendredi soir. Sylvie Aibeche (dont les statistiques en termes de réception de passe, ont frôlé la perfection lors du dernier match) devrait également faire ses débuts en qualité de Quarterback. Pauline Delaveau deviendra également le Centre. Enfin, l’équipe comptera évidemment sur son noyau dur habituel pour scorer.

Samedi matin, les Sparkles partiront pour 10h de voyage en bus, avant de se confronter Dimanche à l’équipe féminine de Munich. Les joueuses auront à cœur de finir la saison avec brio, malgré les remaniements de dernière minute. Souhaitons-leur bonne chance !

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.